L’expression « en bon père de famille » et les termes « bon père de famille », qui représentaient le standard juridique en droit civil et supposaient la norme comportementale d’un individu, viennent d’être supprimés.

Il sont remplacés par les mots « raisonnablement » et « raisonnable ».

Dès lors, un certain nombre d’articles des Code Civil, de la Consommation, de la Consturction et de l’Habitation, Rural et de la Pêche Maritime, dans lesquels étaient cités à 15 reprises l’ancien « adage », ont dû être réécris.

Un simple dépoussiérage du droit qui n’ôte pas la signification attachée à l’expression ; le fait d’agir raisonnablement dans une situation donnée et en fonction duquel se mesure l’existence ou non d’une faute.

Loi n°2014-873 du 4 août 2014, Article 26